Bienvenue sur le site du Paris West Chapter, Club local affilié et sponsorisé par Harley Davidson du Harley Owners Group,
Vous rêvez d’avoir une Harley, vous venez d’acquérir une Harley, vous avez déjà une Harley !! Bref vous êtes au bon endroit !!!
Vous trouverez ici toutes les Sorties que nous avons et allons effectuer, ainsi que toutes les infos nécessaires.
Notre Chapter est ouvert à tous les possesseurs d’Harley-Davidson, Buell.Inscrivez-vous : on vous attend.
Le Paris West Chapter est sponsorisé par Harley District 78

 

Rendez-vous à 9h pour le bureau afin d’organiser cette journée.
Mise en place des tables, mise en route du café, mise en route des PC. La dream team est prête.
Une trentaine de personnes le matin, tout est fluide.
Un peu d’embouteillages l’après-midi tout le bureau est mis à contribution.
Aux galettes aucune pause, aux vérifications des documents d’inscription et paiements idem, Cristine photographie sans discontinuer, derrière les PC c’est studieux : Samuel, Gaël, Audrey et Christèle décrochent juste pour les bisous de bonne année.
Alors combien d’inscrits me direz-vous ?

  • 98 inscriptions : exceptionnel ! 15 nouveaux
  • 9 ladies, 24 membres associés et 65 membres

Bravo à tous et maintenant on compte sur vous pour les sorties.

Au plaisir

L’histoire du Paris West Chapter 2018 :

Télécharger

 

Les sorties du Chapter en 2018 :

Décembre 2018 – Assemblée Générale / Soirée de fin d’année
Novembre 2018 – Soirée Beaujolais
Octobre 2018 – Sortie Etretat
Octobre 2018 – Sortie LOH
Octobre 2018 – Les Trésors du Valois
Septembre 2018 – Les Hortillonnages d’Amiens
Août 2018 – Week-End en Anjou
Juillet 2018 – Défi aventure
Juin 2018 – Pique nique aux étangs de Commelles
Juin 2018 – Moulins de Flandres
Juin 2018 – Le Clos Lucé
Mai 2018 – Escapade dans le Cotentin
Mai 2018 – Sortie Guinguette
Avril 2018 – Sortie à Provins
Mars – Avril 2018 – Interchapter Bordeaux
Mars 2018 – Sortie à la Bouille
Mars 2018 – BBQ & Accueil des nouveaux membres
Janvier 2018 – Parade Harley-Davidson au Grand Prix d’Amérique
Janvier 2018 – Soirée Oncle Scott
Janvier 2018 – Inscriptions au Paris West Chapter & galette

 

SAMEDI 8 DECEMBRE 2018 – SOIREE DE FIN D’ANNEE DU PWC

Pour décrire cette soirée exceptionnelle je vais devoir employer le vocabulaire des jeunes :

Ça déchire !!!!

Alors 90 personnes à l’appel, tous sur leur 31 (nous ne sommes que le 8 pourtant ?) déjà par le nombre ça déchire.

Le lieux le Circus : un endroit magique. Une salle de « théâtre » pour accueillir notre AG où l’on présente le nouveau bureau, les nombreuses modifications de notre site Internet et surtout un calendrier 2019 qui déchire. On vous y espère nombreux.  La tombola offerte par le PWC se déroule à l’issue de l’AG et permet à 3 membres de repartir avec un lot.

En piste vers une salle pour prendre l’apéritif, la vente des billets de tombola bat son plein… Des barres de pole dance au milieu de la salle laissent des idées nostalgiques à certains, hum… l’endroit et le fait d’être tous dans cette même salle permet de trinquer entre nous ça déchire. 1350 euros de billets de vendus un record ça déchire non ?

Retour à table, c’est joliment dressé, chaque membre trouve à sa place un gobelet et un tour de cou offerts par le PWC (démonstration du trésorier quant à ses moult fonctions… Inénarrable désolée… !)

1ere série de tirage au sort de la tombola (menée par Tophe) et offerte par notre concessionnaire Pierre Marchal pour un montant de plus de 4000 Euros là aussi ça déchire. Eric Garnier a complété les lots par des produits l’Oréal parce que nous le valons bien merci à lui, l’idée déchire… à notre table on envisage de poser un congé pour essayer tous les produits.

 

Tout au long du repas 4 tirages au sort (beaucoup de lots) qui entrainent de façon bon enfant des bravos ou huées si ce sont des membres du bureau qui les gagnent. De façon complètement apolitique et bon enfant Marc C lance « Démission le bureau, le PWC est dans la rue !!» le slogan est vite adopté – il déchire– on en rit beaucoup.

Cette année du fait du grand nombre de billets vendus beaucoup de nos membres repartent avec un lot. 3 gros lots : 3 blousons sont offerts par la concession merci ça déchire !

Coté gustatif : rien à dire foie gras, médaillon de bœuf et son gratin, fromage, buffet de desserts : parfait ça déchire.

Allez, il est déjà minuit, en piste pour deux heures de danse non-stop, même le DJ a trouvé qu’on avait déchiré sur la piste de danse (c’est lui qui l’a dit !). L’éternel Jean Petit mené par Tophe, puis Camille et Thierry S chantent Johnny rien à dire ça déchire.

2 heures il faut y aller, les « Sam » prennent le volant des voitures, des « bonnes fêtes de fin d’année », des bises s’échangent.

Merci à tous pour votre participation, au bureau pour le travail accompli sur l’année et à Virginie qui a concocté cette soirée qui a vraiment déchiré !

Le lien vers les photos de Cristine

Christele
Editor
Cristine
Photographer

SOIREE BEAUJOLAIS NOUVEAU

Vendredi 16 Novembre à l’Open (Maisons Laffitte)

C’est la 2ème fois que nous fêtons le Beaujolais Nouveau chez Philippe à l’Open (Tennis Club de Maisons Laffitte), et une nouvelle fois il nous a superbement bien reçus. Encore un grand merci à lui et son équipe !

C’est donc à partir de 20h00 que les bikers ont commencé à arriver, très à l’heure (quand il faut boire un coup, ce ne sont pas les derniers 😊 !). Comme d’habitude, nous sommes heureux de nous retrouver. Nous avons le plaisir d’accueillir 2 tout nouveaux membres : Marc et Joëlle Couthouis.

Une fois la quasi-totalité des participants arrivée, l’apéro est servi. Un bon petit mojito (qui remporte un franc succès) ou un kir (avec modération !). De délicieux canapés préparés par Philippe nous sont servis également.

Patrick (notre Johnny à nous) nous chante une chanson de son idole disparue.

Puis le buffet est dressé (Philippe nous a gâtés, tout était très bien présenté et copieux) et le top départ est donné, selon un ordre respecté car si 75 personnes vont se servir en même temps, c’est l’anarchie !

On mange, on déguste le fameux Beaujolais (qui est quand même la star de la soirée ! Bon ça n’est décidément pas un grand cru !!!) Le buffet a résisté aux nombreux assauts de nos bikers affamés ! Puis le fromage est servi et pour finir un très bon assortiment de petites pâtisseries et macarons.

Il est minuit passé, certains doivent se lever tôt pour travailler le lendemain (ou partir en vacances 😉), alors les aurevoirs commencent et on se quitte en se disant rendez-vous le 8 décembre pour notre grande soirée d’Assemblée Générale (pour rappel pour ceux qui me lisent et qui ne sont pas encore inscrits : date limite 24 Novembre).

Merci à tous les participants pour votre enthousiasme et vos compliments. Cela nous motive à fond pour vous proposer toujours de belles sorties !

A très vite…

Le lien vers les photos de Cristine

Virginie
Editor
Cristine
Photographer

Sortie Arsène Lupin – Dimanche 21 octobre 2018

Gentleman ou Cambrioleur ?

Rendez-vous 7h30 à Chambourcy : tous à l’heure, bravo… on prend 3 motos au passage à Vernon nous sommes au complet 24 motos, 2 trikes, 3 ladies et au total 40 bikers. Il fait très très froid.

Je vous narre la fin pour une fois on se quitte à 19h30 et remerciant Bidou de la super visite du musée Arsène Lupin qui a été une vrai découverte pour chacun d’entre nous !

Gentleman: Bidou, road captain et en charge de l’activité nous présente le convoi pour encadrer toutes ces Harleys : Stéphane M en serre file, Eric G, Eric M, Thierry T, Thierry S, Hervé D et une première La Miche en safeties, Armelle une première aussi en Marchal et Christine notre photographe, merci à tous.

Cambrioleur: on nous a volé le soleil et pour un long moment. On roule sous un brouillard jusqu’environ 11 heuresL.

Notre road captain, après un petit détour de ville, nous emmène jusqu’au café ou en Gentleman, il a réservé des croissants à la boulangerie juste à côté. Je m’y rends avec Eric M, la tête des clients de la boulangerie et de la boulangère lorsque je demande 40 croissants « au cambrioleur !! » je crois lire sur leur visage. Tout s’arrange, on ne dévalise pas la boulangerie et rapportons à nos bikers ce précieux butin.

Gentleman Bidou a pensé à nous faire passer par la mer pour arriver à Etretat, le brouillard est dissipé : vue superbe. Nous arrivons un peu en retard (oups presqu’une 1 heure) on nous a cambriolé notre heure ? Bravo tables en terrasse, au soleil, vue directe sur la mer. Que du bonheur…

L’apéritif pris, moules frites (pour la majorité…) et une crêpe pour finir mais le temps est vite passé et après un tour des tables il est décidé de cambrioler la visite du musée pour du temps pour nous au soleil.

Donc point de visite à l’unanimité. Photos au soleil, un madison plus tard on part sous l’œil médusé des habitants dans un tonnerre vrombissant de nos machines.

Petit détour par le Havre, plein d’essence, joli parcours par le Pont de Normandie et on rejoint l’autoroute. Gentleman Bidou a prévu une pause technique.

Et 19h30 séparation avec un grand merci à tous pour votre bonne humeur, le convoi a été homogène du début à la fin, le soleil présent même si un peu tard dans la matinée.

Alors ce musée pas mal non ?

Le lien vers les photos de Cristine

Le lien vers la vidéo de Cristine

Christèle Editor Cristine Photographer Jacques Video Mounting

Sortie LOH DIMANCHE 14 OCTOBRE 2018 (texte à 4 mains)

PARTIE 1 : A MOTO (par Virginie)

Rendez-vous était donné pour les 5 pilotes à 10h30 à Chambourcy. Brigitte, Armelle, Olivia, Nicole (avec sa fille en passagère) et moi. Toutes très à l’heure, contentes de pouvoir rouler ensemble avec un beau soleil qui était inespéré, au vu de la météo pourrie annoncée ! Je m’essaie dans la peau du road captain, bon pas très compliqué puisqu’il n’y a pas de safety à gérer, et puis 5 motos ça fait un tout petit convoi ! Mais bon, on a quand même eu un pouce levé d’un homme en voiture ! La route prévue s’avère très agréable, plein de jolis villages traversés, nous avons roulé 1h30 pour rejoindre à destination les copines qui étaient en voiture. Au total peu de kilomètres, 92 avec le retour, mais un super moment que nous avons pu partager.

PARTIE 2 : DEROULEMENT DE LA JOURNEE (par Christèle)

Rendez-vous en voiture pour Christine, Cécile, Anne, Karine, Laurence, Nadia et Christele.

Timing parfait nous voici arrivées à 11h45 au GB Quarter Horse à Villette. Car Virginie a fait les choses à la perfection ce n’est pas du simple cheval messieurs que nous allons pratiquer mais de l’équitation western …

Nous sommes accueillies par toute l’équipe : Greg en personne, sa charmante épouse Anniek qui nous a préparé des lasagnes maison délicieuses et Margaux qui aura la lourde tâche de nous faire découvrir, pour certaines, le cheval enfin sa pratique quoi …

Un apéritif pris au soleil, un plat et un dessert plus tard nous voici prêtes enfin presque.

Brigitte cavalière reconnue est déjà en selle. Pour les autres filles, 4 chevaux sont mis à notre disposition prénommés : Nic Nic (vous l’écrivez comme vous voulez), slide (la seule femelle), Cassius et Smart…. Tout le monde veut nic nic pourquoi ???

Perso j’avais choisi mon poney mais ce n’est pas possible il parait ?

Premier groupe : les confirmées : Virginie à l’aise mais mal aux fesses, Anne qui nous a fait mourir de rire je ne peux hélas vous narrer son ressenti, très personnel, Laurene (la fille de Nicole) la plus performante (elle est jeune c’est pour cela non ?), Nicole aussi émérite que sa fille qui prend plaisir à cette heure de cheval.

Deuxième groupe : les « ça fait longtemps » mais même pas peur : Karine aux anges : Patrick il va falloir investir, Cécile qui est en mésentente avec son cheval : il refuse d’avancer ce qui provoque beaucoup de rires lorsque l’on voit ses efforts, Armelle dont les pieds ne touchent pas les étriers… et Christine qui a pratiqué toute sa jeunesse non ?

Troisième et dernier groupe : Olivia avec une appréhension d’une ancienne chute, elle a géré comme une chef et profité de ce moment, Laurence morte de peur a réussi à monter et faire un tour, bravo, et moi pas plus rassurée qui, grâce à la pédagogie de l’équipe, a réussi aussi à monter.

On a passé un vrai bon moment entre encouragements, fous rires, et quand même de l’équitation western avec des tours nommés « spin » que certaines ont maitrisé à merveille, du trot, du galop pour les plus téméraires, même de la marche arrière (au pas !) et un slalom autour de cônes, qui ont rappelé de bien mauvais souvenirs de permis moto à certaines !!!

Un grand merci d’avoir toutes participé dans la bonne humeur.

Un grand merci à l’équipe dans son intégralité du GB Quarter Horse pour son accueil, repas, gentillesse, accompagnement, patience, encouragement ….

Ce fut une grande expérience, une première sortie filles plus que réussie, elle restera dans nos souvenirs et nos rires.

Le lien vers les photos de Cristine

Le lien vers la vidéo de Virginie & Cristine

Virginie Editor Christèle Editor Cristine Photographer Jacques Video Mounting

LES TRESORS DU VALOIS – DIMANCHE 7 OCTOBRE 2018

20 Personnes – 13 motos – 1 trike – 2 Ladies (bravo Mesdames)

Rendez-vous 7h30 pour un départ à 8h…

Alors il va falloir que celui qui n’a pas été sage se dénonce. En effet, ciel bleu, déjeuner en terrasse le samedi 26 degrés. Le dimanche matin réveil sous la pluie et au meilleur (sous abri non ?) 13 degrés. Y a comme un problème non ?

Bon donc on s’équipe c’est presque le sketch du KWAY : en effet soit on a la tenue siglée Harley avec des zip pratiques mais il faut bien accorder les pièces sinon y a comme un problème, soit vous avez la tenue moins cher type « Décathlon » au choix où vous prenez 3 fois votre taille et là sans enlever vos bottes ça marche sinon, on se déchausse dehors, quand il pleut, y a comme un problème !

Nous voilà équipés : en route ! Au bout d’1/4 h il nous manque une moto y a comme un problème ? Il est mécanique rien de grave, retour au dodo pour notre couple d’amoureux.

On continue une vraie purée de pois et froide… arrêt au café chouette !! Du coup, le road captain et organisateur Eric M, modifie le parcours, le raccourcit afin que l’on soit le moins mouillé possible mais y a comme un problème on est déjà trempé !

Arrivés au restaurant là aucun problème on se réchauffe, le repas est excellent (merci Virginie pour le choix), l’accueil sympathique, on sèche : certains de vrais pros ont rapporté une autre paire de chaussures, un autre sweet, épatant non cette organisation ??

Crépy en Valois, 14h30 : contrairement à ce que vous a toujours dit votre instituteur : l’histoire ne s’apprend pas, elle se comprend.

Alors sans problème durant deux heures Nicolas, notre guide, archéologue, nous a transportés dans cette Histoire de façon participative. Alors c’est là peut-être qu’il y a comme un problème non ? Nous étions un peu dans l’ignorance de cette partie de l’Histoire, ensuite lorsqu’on répondait c’était parfois le hasard, parfois un peu de hasard lu (en effet Cristine lisait les plaques et répondait à la question) que du bonheur. Bon elle s’est faite démasquée…

C’est au Xème siècle que les premiers seigneurs de Crépy ont fortifié le site. Du XIème au XIIIème siècle, la position du bourg, au carrefour des foires de Flandres et de Champagne, a assuré sa richesse. Cette dernière a été anéantie par la Guerre de Cent Ans. Le XIXème siècle annonce le temps du renouveau. La ville s’étend vers l’est avec de nouveaux quartiers, Aujourd’hui, promenade dans le centre historique de la ville : la collégiale Saint-Thomas de Canterburry, l’abbaye Saint-Arnoul et le château des Seigneurs de Crépy au sein duquel se trouve le musée de l’archerie et du Valois. On y découvre des maisons, les hôtels à pignons, les maisons à tourelles et les façades sculptées qui font le charme de cette ancienne capitale du Valois. Le couvent des Dames Ursulines, l’hôtel du Lion, la place Gambetta, la maison des Quatre Saisons, la maison de la rose, la maison la plus ancienne….

Nicolas indique : y a pas de problème que chacun d’entre nous aura retenu 5% de son excellente prestation j’ai fait ma part non ?

Alors on applaudit parce qu’il le vaut bien Nicolas et en route pour la maison.

Le soleil se pointe et nous pouvons enfin sans problème nous régaler des couleurs automnales de la nature, un vrai bonheur pour les yeux.

 

18h30 arrivés on vous remercie tous pour cette sortie culturelle sans problème et au plaisir de se retrouver.

Le lien vers les photos de Cristine

Christèle Editor Cristine Photographer

DIMANCHE 16 SEPTEMBRE 2018 – LES HORTILLONNAGES

24 Personnes – 11 motos – 2 trikes –et parmi nos bikers 3 ladies : Armelle, Brigitte et Virginie.

Rendez-vous 7h30 c’est chouette pas trop tôt…

Alors 15 jours après la rentrée il faut faire le point sur vos bulletins :

Bulletin météo : soleil annoncé sur la région parisienne 32 l’après-midi, (bon j’avoue région parisienne) à Amiens 24… chouette !

Finalement il faut pour le matin faire 3+2 = 5 température ressentie on a eu froid… selles et poignées chauffantes sont vite allumées….

Bulletin route : road captain : Eric M, avec brio ; autoroute pour l’aller, la jolie campagne pour le retour (environ 2h30 de campagne). Et il va sans dire un demi-tour sinon ce ne serait pas Eric !

Bulletin convoi :  Virginie Marshall, Stéphane Serre File et les safeties : Alain, Hervé, Eric G, Christophe, Patrick et Thierry T.

Bulletin art plastique : une photographe pas douée, moi-même ! Alors entre le « minuteur » comme sur la cocotte-minute où lorsque j’appuie et le temps que ça se déclenche, j’ai au choix la roue avant ou arrière au mieux, voire même rien sur la photo ! Les photos face au soleil où je ne vois rien ah non j’ai juste oublié d’enlever le cache… au secours …. Ne pourra pas garder sa place doit redoubler !

Bulletin géographie :  Amiens les Hortillonnages.

Bulletin vie de classe : Arrivés à 11h pour une visite en barque à cornets électriques des canaux et jardins. Les hortillonnages sont des parcelles de terre qui s’étendent sur 300 hectares de jardins flottants d’Amiens qui lui ont valu le surnom de petite Venise du Nord. Les berges sont fragiles et demandent un entretien constant car elles sont faites de vase et d’alluvions.

Autrefois, ils n’étaient que maraîchages. On y cultivait poireaux, choux et carottes pour les Amiénois. Aujourd’hui ils ne sont plus qu’une poignée d’hortillons à cultiver la terre noire et fertile des Hortillonnages et à en faire leur métier.

Les parcelles sont devenues des jardins d’agrément pour les Amiénois en quête de nature et de ressourcement. Quête de nature car aucune habitation n’a l’eau et l’électricité. Et c’est un festival de jardins fleuris, animés par des objets et aussi le domaine des canards, poules d’eau, ….

Un havre de paix, de tranquillité, même nos bikers sont silencieux,  oh miracle….

Bulletin cantine : direction le restaurant  Le Quai en bord d’eau le lieu est superbe et le repas parfait.

Bulletin culture : il nous reste du temps pour les courageux, direction la cathédrale, magnifique ce sont les journées du patrimoine quelques-uns grimperont au moins un étage.

Bulletin demain on bosse : Allez en route, après la campagne, la séparation il est 17h on en a pris plein les yeux.

A la prochaine

Le lien vers les photos de Christèle

Christèle
Editor & Photographer