Bienvenue sur le site du Paris West Chapter, Club local affilié et sponsorisé par Harley Davidson du Harley Owners Group,
Vous rêvez d’avoir une Harley, vous venez d’acquérir une Harley, vous avez déjà une Harley !! Bref vous êtes au bon endroit !!!
Vous trouverez ici toutes les Sorties que nous avons et allons effectuer, ainsi que toutes les infos nécessaires.
Notre Chapter est ouvert à tous les possesseurs d’Harley-Davidson, Buell. Inscrivez-vous : on vous attend.
Le Paris West Chapter est sponsorisé par Harley District 78

Inscription (membre)

Inscription (membre)

Inscription (membre)

LE PARIS WEST CHAPTER PIQUE NIQUE LE DIMANCHE 25 JUIN 2017 A HONFLEUR

Rendez-vous pris à 7h30 à la station de Chambourcy pour un départ à 8h00. Après la canicule des derniers jours il fait frais la journée s’annonce bien.

29 motos, le nombre de passagers indéfini, le nombre de kilomètres 380 approximatif, le prénom de tous impossible. On perd dès le départ Laurent C. qui a un problème de batterie.

Et oui c’est un pique-nique où se sont mélangés nos nouveaux adhérents du PWC (merci à eux pour leur totale intégration, max, patoch et sylvie) et quelques clients que nous espérons voir devenir nos adhérents… y compris Florian sans blouson la jeunesse ….

La danse habituelle se met en route, notre road captain Eric M, le Marchal Stéphane M, le Serre File Jacques G, nos safeties, Alain FP, Philippe Y, Christophe LB, Patrick P, Thierry T et Didier B.

10h arrêt café on prend d’assaut le seul café ouvert en ce dimanche et on dévalise les deux boulangeries du bourg.

Arrivés à Honfleur, un petit crachin tombe : mince…

Direction la plage, on investit un grand morceau de celle-ci, nos voisins sont « accueillants » avec leurs jumelles d’un an : pas de sieste sommes-nous bruyants ?

On partage l’apéro entre c’est moi qui l’ai pas fait et Evelyne et ses cakes maison y a pas photos.

Sieste pour certains, discussions pour d’autres, on achète un ballon et on fait une balle aux prisonniers fous rires garantis.

Baignade (juste avant de partir) pour certains, Evelyne par deux fois… quel courage non elle est bonne, meilleure qu’en Sologne il faudra voir un 3ème pique-nique avec un nouveau point d’eau pour comparer…

Evidemment, on met notre road captain en retard sur le timing, retour par le bord de mer, très beau mais déviation, animations nous mettent à rude épreuve et après non plus un tour de rond-point mais un tour dans les mêmes villes (c’est pour la vue dans un sens et l’autre). Il est décidé de prendre l’autoroute.

Embrassades, on espère vous avoir fait envie d’intégrer notre chapter, je crois que chacun a passé une belle journée et repart avec souvenirs et coups de soleil…

(clin d’œil : mention spéciale à patoch….)

A la prochaine

Le lien vers les photos de Karine

Le lien vers les photos de Jacques

Christèle
Editor
Karine
Photographe

SAMEDI 10 JUIN 2017

LE PWC ORGANISE UN BBQ EXCEPTIONNEL A LA CONCESSION

Après l’Assemblée Générale Extraordinaire du nouveau bureau du PWC, celui-ci a souhaité vous réunir autour d’un BBQ.

Tout était réuni pour une journée réussie :

Le soleil bien présent quelle chance, des batailles d’eau pour nous rafraichir.

Le BBQ bien organisé : les courses, la cuisson, l’installation, la désinstallation : on est bien rodé, tout est pensé, les glaçons (merci Alain), la petite glacière électrique, de vrais pros J

La musique : Dunes Music le retour un vrai bonheur ils ont ajouté une chanteuse et un joueur au clavier pour nous emmener sur nos musiques préférées.

88 personnes et oui on ne rigole pas.. A quand le prochain BBQ s’interrogent certains ?  Euh on regarde le calendrier et on revient vers vous….

Notre lady Virginie qui nous fait la surprise de chanter « Hôtel California », les groupies pour les cœurs, Jacques à nouveau à la basse, Bruno au chant à l’Italienne : à chacun son talent.

Des grecs : 3, membres du Chapter de Thessaloniki ça ne s’invente pas qui participent aussi à ce BBQ et dansent un sirtaki improvisé avec nous et resteront jusqu’à la fin de cette journée avec nous. L’échange se fait en anglais mais nous avons des pros de la langue de Shakespeare…heureusement.

Des membres de Dream Vallée venus aussi partager ce moment.

Des clients de la concession, merci à Pierre M pour nous avoir prêté la cour toute la journée, merci à Emmy pour avoir pris les inscriptions, merci à toute l’équipe de la concession.

En fait du jamais vu ce BBQ un vrai mélange d’horizons, de personnes : chapter, clients, autre chapter, grecs (bon ok on n’était pas au courant…) amis, une vraie réussite.

Merci à tous, et si le cœur vous en dit, venez nous rejoindre au PWC !

 

Le lien vers les photos de Didier

Le lien vers la vidéo d’Alain

Christèle
Editor
Didier
Photographe
Alain
Video

LE PARIS WEST CHAPTER A LA RENCONTRE DES CIGOGNES EN ALSACE

DU VENDREDI 2 JUIN AU LUNDI 5 JUIN 2017

Avant de vous narrer par le menu détail notre périple en Alsace, nous avons tous une pensée pour Michel L. qui devait être des nôtres et qui a rencontré un chevreuil le week-end avant le départ. On lui souhaite un prompt rétablissement.

2 juin 2017

7h00 : 29 bikers-bikeuses – 17 motos dont nos ladies Virginie et Nathalie !

4 jours pour découvrir l’Alsace.

1370 Kms environ. Merci à nos ladies d’être là avec leur petit réservoir, ce qui nous permet un arrêt essence plus souvent et plus si affinités…

7h45 : Top départ, motos rutilantes, chargées pour 4 jours. Les consignes de sécurité sont rappelées : pas de verre renversé, pas de casque dans les lavabos, pas de crevaison…

17h30 : Point d’impact, la nationale va nous emmener jusqu’au Col du Donon à l’Hôtel Velleda.

Parcours joyeux, un peu de pluie à la pause déjeuner, on s’équipe, on se prend quelques gouttes on étouffe sous les combinaisons. Vite vite l’hôtel car il y a une piscine et un hammam…

18h00 : La majorité du groupe se précipite dans la piscine, les quelques clients de l’hôtel fuient les plongeons artistiques de nos bikers. Les filles sont beaucoup plus raisonnables.

19h30 : BBQ, DJ et Mojito sont au programme alors là je crois que je ne vais pas vous narrer par le menu détail : il fallait être là…. On a beaucoup dansé, beaucoup mis l’ambiance, beaucoup mangé (c’était exquis), beaucoup partagé, beaucoup rigolé, très peu bu, non peut- être que sur ce point je me trompe… ! Bref minuit il faut y aller car demain une journée alsacienne nous attend. On rentre bras dessus bras dessous jusqu’à nos chambres qui sont situées à 200 m du lieu de restauration. Quel périple pour certains …

3 juin 2017

7h30 : Petit déjeuner copieux avant de partir.

10h00 : Arrivée au camp de concentration de Natzweiler-Struthof seul camp de concentration installé en France. Il a été ouvert par les nazis en 1941. Notre guide prend très à cœur le récit de cette période et nous emmène visiter pendant plus d’1h30 ce camp qui fut un camp d’exécution massive. Près de 22 000 déportés y sont morts (3 000 dans le camp central, plus de 17 000 dans ses camps annexes). Les sévices, les maladies, l’épuisement et la mort représentaient le quotidien des déportés. Ils souffraient de blessures dues aux coups que leur administraient les Kapos et les SS, ainsi que des morsures des chiens dressés pour les attaquer. Des expérimentations médicales ainsi qu’une chambre à gaz furent pratiquées, des déportés Nacht und Nebel (Nuit et brouillard), des opposants au régime d’Hitler, majoritairement français, belges ou hollandais, n’auront connaissance de leur statut qu’après la guerre. Ils voient bien qu’ils ne reçoivent ni courrier ni colis. Ils ignorent que les lettres qu’ils écrivent ne sont pas transmises. Tous les déportés ne sont pas NN, mais tous les NN sont déportés. Ils ne sont pas tous condamnés à mort ; nombre d’entre eux sont sous le coup de condamnations à des peines de prison ou de travaux forcés. Les détenus en fin de peine sont « mis au camp » sans spécification de durée. Une visite très intéressante et bouleversante.

12h30 : Restaurant en plein cœur de la montagne, deux grandes tables dehors nous attendent. On se régale, on discute, on crée ce qui restera la thématique du week-end une table de filles, une table de garçons.

14h30 : Il commence un peu à pleuvoir, on s’équipe : direction le château du Haut-Kœnigsbourg. Quel dommage dame nature nous a planté sur ce coup-là : ce n’est pas de la pluie mais des trombes d’eau à l’arrivée au château, aucune visibilité pour admirer le point de vue. Bon gré mal gré on garde nos casques comme parapluie et on se promène un peu.

16h30 : Retour aux motos direction l’hôtel, sous l’orage, le vent, la grêle … que du bonheur.

18h00 : Arrivée pour tous trempés jusqu’aux os malgré nos vêtements de pluie, vite on se douche encore ? C’est curieux non ? On allume le chauffage dans les chambres pour sécher les vêtements, certains osent et oui aller à la piscine. Notre Bidou national en blaguant avec Cécile et en montant les escaliers (les garçons, pour rappel, une chose à la fois !) s’est mangé le mur (crépi c’est mieux) non seulement heureux d’avoir laissé son ADN sur le mur, il finira le week-end affublé d’un gros pansement (voir photo).

19h20 : Taxis en marche pour dîner il faut aller au restaurant à 200 m et il pleut toujours : Nadia qui est venue en voiture charge quelques bikeuses y compris dans le coffre, certains (surtout les garçons) préfèrent prendre le carrosse de l’hôtelier (une Porsche Cayenne) je n’ai pas bien compris pourquoi. Bref en deux voyages nous voici tous à l’hôtel pour y dîner calmement. La fatigue pour beaucoup les emmène se coucher tôt. Quelques-uns restent pour un digestif festif. Vite au lit une nouvelle journée se prépare.

4 juin 2017

7h30 : Petit déjeuner le brouillard est épais.

8h00 : Départ direction Ammerschwihr (je vous mets au défi de le prononcer) pour une dégustation des vins alsaciens.

10h00 : Arrivée au Domaine de Pierre Adam, une dégustation de Riesling Grand Cru Kaefferkopf, Muscat d’Alsace, Pinot Gris Katzenstegel et de Gewurztraminer Grand Cru Kaefferkopf (on prononce ??) et à la demande de certains d’autres crus… commande est passée pour quelques bikers qui recevront leurs bouteilles à la concession.

11h30 : Départ pour Riquewihr on passe au travers des vignes, sublimes paysages.

12h00 : Vite on va déjeuner dans ce charmant village à la Grappe d’Or d’une choucroute alsacienne.

14h30 : Aux motos (un petit madison) et vite nous avons rendez-vous à la volerie des aigles de Kintzheim. En Alsace, la Pentecôte est très fêtée, donc beaucoup de villages ont fermé leur route pour la fête du village. On arrive quand même dans les temps.

15h30 : Début du spectacle sous un soleil resplendissant. 40 minutes avec  la présentation des aigles, les acrobaties des milans noirs, la vitesse du faucon, le survol des buses et des vautours, la rencontre avec le condor des Andes ou l’ingéniosité du percnoptère. C’est comme pour la piscine j’ai un peu de mal avec les oiseaux mais cela se passe au mieux malgré les rires des filles devant ma « peur » mais j’ai une nouvelle comparse Nadia… J

16h45 : Aux motos, direction le village juste à côté de notre hôtel

17h30 : Arrivée, la famille de Thierry S nous accueille à l’occasion d’une communion, ils nous offrent avec beaucoup de gentillesse, rafraîchissements et agapes. Quelques tours de motos en remerciements, la maman de Thierry chevauche la Harley, heureuse d’être derrière son fils.

19h15 : Arrivée à l’hôtel,

20h00 : Diner au restaurant, Laurence et Stéphane nous offrent une coupette (anniversaire, départ à la retraite…) merci.

Quelques-uns partent dormir, un groupe de garçons prend le digestif, un groupe de filles aussi. On rit, on plaisante, on partage, on rentre sans faire de bruit, style « mode ado » avec de grands éclats de rire, des « chut » à n’en plus finir et Nathalie qui veut absolument aller manger une saucisse, une knack en Alsacien à Strasbourg.

5 juin 2017

8h00 : Dernier petit déjeuner à l’hôtel en terrasse. Le temps est propice à la route. Jacques et Martine ainsi qu’Odile et Jean Pierre restent encore une journée.

Un joli parcours par la Champagne pour notre retour.

17h30 : On se sépare tous très heureux de ce voyage.

Alors la vraie question avons-nous vu des cigognes ? Eh bien oui par deux fois dans un champ et en vol.

Merci à tous les participants :

Tout d’abord : les organisateurs de cette sortie : Pascale (activity en charge de ce week end) et Thierry S (notre road captain), puis les participants : Jacques et Martine, Odile et Jean Pierre, Brigitte et Thierry B, Hélène et Jorge, Laurence et Stéphane (notre marchal durant le séjour), Bikette et Biket(notre webmaster), Karine (notre photographe) et  Patrick (notre sex officer), Cécile et Eric (safety), Nadia et Philippe (notre serre file), Nathalie (lady) et Didier, Virginie (lady) et Alain (safety et directeur), , Armelle et Bidou (safety), Eric L, moi et Thierry T (safety).

Une vraie réussite ces 4 jours à bientôt.

Le lien vers les photos de Karine

Le lien vers les photos de Didier

Christèle
Editor
Karine
Photographe
Didier
Photographe

PIQUE NIQUE EN SOLOGNE

DIMANCHE 21 MAI 2017 POUR LE PWC

Rendez-vous 7h30 pour un départ à 8h ; j’avoue j’ai râlé dès le départ : se lever si tôt pour un pique-nique ils sont tombés sur la tête au PWC 
Bon gré mal gré, nous voici au rendez-vous et nous ne sommes pas seuls : 22 personnes, 12 motos pour un périple de 180 Kms. Julien notre webmaster, en panne de moto est venu avec sa voiture que nous prenons d’assaut pour entasser nos victuailles, pas mal julien le coup de la panne  Road Captain : Thierry S avec pour photographe Pascale G, Marchal : Patrick J, Serre File (et pas filles) Patrick P, les safeties, les membres… bref le convoi se met en route à 8 heures pétantes.
Je ne peux plus râler le paysage est sublime, la brume se dissipe à notre passage c’est magique. Arrêt café au « macdo » (seul ouvert un dimanche comme quoi on a dû tomber sur la tête) on se pose 1/2h et retour aux motos. Après un plein d’essence avec un traditionnel Madison lancé par Bidou (faudra voir le lieu en fin d’année le plus insolite où nos talents de danseurs se sont exprimés le mieux…) Arrivés à l’étang du Puits en Sologne, nous sommes attendus par Patrice et Nicole qui souhaitent découvrir le PWC (je crois qu’ils vont penser qu’on est tombé sur la tête)….
On cherche un coin d’herbe munis de nos pique-niques, on installe nos serviettes, et là le partage se fait : les bouteilles s’ouvrent les gâteaux apéro arrivent vive julien qui a fait des mini pizzas et mini roulés aux saucisses… hum quel moment sympa et bikette nous a fait des cookies pour le dessert : une organisation au top. Jean Pierre B salive sur son sandwich préparé la veille avec son rosbeef mais qui est resté dans le frigo…. J’ose le short et voyant les enfants se baigner j’embarque Tof pour une trempette des pieds… après avoir déjà testé la température de l’eau avec Isabelle et Christine.
Et là on est tombé sur la tête au PWC, Eric me pousse à l’eau (j’adooooore l’eau c’est mondialement et aux alentours (expression de notre sex officer) connu ….) mouillée, trempée, je me réfugie dans une serviette et le linge sèche…. Finalement, les garçons avec Philippe Y en premier, testent l’eau elle est vraiment bonne, Biket seul prévoyant a mis le maillot de bain, et pour les autres c’est un défilé, notre directeur en tête ! Les femmes n’en perdront pas une miette ! Caleçons (avec des nounours) et tablettes de chocolat (un peu fondu !) de nos biiiiiiikers qui vont profiter de l’eau et nous du spectacle…. Monsieur le papa Noel rappelle nous d’acheter des caleçons « Harley » à nos hommes…. Seuls Jacques, Stéphane, Jean Pierre, Patrice, Thierry T, Patrick T et Patrick J restent au sec.
Loic (fils d’Eric M) et Lucas (fils de Bidou) entrainent les quelques courageux dans une partie de rugby (je n’ai pas bien compris les règles de celle-ci). Pendant ce temps, Virginie a déplié son hamac gonflable (nouveau concept) et la sieste s’impose pour quelques-uns à tour de rôle… Karine et Pascale bronzent sur leurs serviettes…
15h30 aux motos, quel dommage, le soleil est là, mon tee-shirt encore mouillé, bon allez Tof nous met « Petit Jean » et nous voici dansant sur le parking je crois là que tout le monde a pensé qu’ils sont vraiment tombés sur la tête au PWC !
Merci à tous pour ce pique-nique un peu fou, mais plein d’échanges, sous le soleil (Stéphane il ne pleut pas à chacune de nos sorties…) rendez-vous en Alsace pour certains, et à l’A.G.E avec le BBQ pour les autres.

Le lien vers les photos

Christèle
Editor
Pascale
Photographe

SAMEDI 13 MAI 2017

 

POT DU BUREAU DU PWC A LA CONCESSION HD 78

 

Le nouveau bureau avait convié ses membres à un apéritif pour échanger ce samedi 13 mai 2017.

Le soleil était là, une bonne trentaine de participants et nous avons bien pensé (bu à la santé) à ceux qui étaient à Grimaud et qui auraient voulu être avec nous, mais il y aura d’autres occasions.

Des pizzas pour finir cet instant de convivialité et au plaisir de vous voir aux sorties futures !

Nous  restons bien sûr à votre disposition.

Le bureau.

Le lien vers les photos de Karine

Christèle
Editor
Karine
Photographe

DIMANCHE 7 MAI 2017

Le PWC et La PLAINE DE FRANCE CHAPTER se réunissent pour aller à Pierrefonds

Une nouvelle rencontre avec la Plaine De France est organisée à leur initiative le dimanche 7 mai. On inverse les chiffres du weekend end dernier ils sont une quarantaine, nous sommes 20 inscrits, 18 au départ 17 à l’arrivée et oui Stéphane C déclare forfait en cours de route du fait de la pluie et d’un petit ennui mécanique.

Rendez-vous 8h départ 8h30, 14 motos 40Kms pour s’y rendre avec notre road captain Eric M.

Vu la pluie que l’on a pris dimanche dernier, certains hésitent (moi la première), d’autres ne viennent pas et oui il pleut déjà le matin au départ (messieurs et notre lady vos motos sont à nouveau à nettoyer…et nous passagères notre brushing à refaire….)

Arrivés à la concession la météo ne s’est pas améliorée hélas, on écoute leur consigne de sécurité : la sécurité en tiroir… et on applique car cette sécurité est participative pour tous. Alternativement on indique la direction aux autres sans jamais bloquer de rondpoint ou quelques routes.

Donc certains ont eu le tiroir de pull, celui de tee-shirt, des jeans, des chaussettes…. Notre sex-officer a dû avoir le tiroir des sous-vêtements. Petite pause-café rapide et vite on continue vers Pierrefonds. Le château domine la ville sublime, mais il pleut toujours. Un restaurant nous accueille on se réchauffe on déjeune. Il est 15h il pleut encore alors pas de promenade bucolique on rentre en direct. La pluie nous quittera à 50 Kms de nos domiciles.

Merci à La Plaine de France pour leur accueil, merci aux membres du PWC qui avaient déjà pris la pluie dimanche dernier d’y avoir cru, mention spéciale à Hélène et Jorge qui viennent de très loin.

A la prochaine, sous le soleil ?

 

Le lien vers les photos de Stéphane

Christèle
Editor
Virginie
Photographe
Stéphane
Photographe

DIMANCHE 30 AVRIL 2017

Le PWC et DREAM VALLEE se réunissent pour découper le COCHON GRILLE

45 membres du PWC et 13 de Dream Vallée ont répondu présents, 42  motos ça fait du monde pour 250 kms parcourus.

Quel engouement pour manger un cochon grillé !! Je vais chercher à comprendre. Alors la facilité est de vous dire « tout est bon dans le cochon? » mais est-ce seulement pour cela ?

Rendez-vous 8h30 pour un départ à 9h : l’heure est correcte pour un dimanche matin mais est-ce seulement pour cela ? Tout le monde est là et même Dream Vallée avant nous bravo pour votre ponctualité. Certains se connaissent, d’autres pas on s’embrasse et on discute.

Un briefing de notre road captain Thierry S, un petit mot de notre Directeur Alain FP et la présence de Pierre M notre concessionnaire mais est-ce seulement pour cela ? Bon trêve de questions en route. Un marchal Stéphane M, un serre file le trike de Dream Vallée, 6 safeties le ballet est en place.

Il fait beau les tenues de pluie restent dans les sacoches, malgré la longueur du convoi, on remonte les files sans problème, tout le monde joue le jeu. Tout va bien un gros ralentissement incite notre road captain à modifier son parcours, un petit demi-tour à un rond-point permet à chacun de se saluer mais est-ce seulement pour cela ?

Arrivés à 12h après seulement ¼ d’heure sous la pluie mais tout va bien, nous sommes dirigés dans la salle où la cheminée accueillant le cochon nous permet de nous réchauffer.

Un apéritif avec plusieurs plats autour du thème du cochon mais est-ce seulement pour cela ? Ce moment nous permet à tous d’échanger, de partager, de rire, de faire connaissance.

Direction la salle où une immense table nous attend on s’installe un mot des deux directeurs des chapters qui se félicitent de ce partage, nous aussi, mais est-ce seulement pour cela ?

Il nous est expliqué que le cochon qui finalement est une femelle (mais est-ce seulement pour cela ? « bon ok je sors ») cuit depuis 8h. 3 hommes et 1 femme sont invités à aider à porter le cochon ils reviennent affublés d’une toque, d’un tablier et avec de la suie sur les joues et une moustache dessinée. On leur suggère d’embrasser les convives présents mais est-ce seulement pour cela ? Ils ne se privent pas et voici quelques personnes maquillées de suie ou même de craie blanche pour Isabelle toujours dans la bonne humeur.

Il est l’heure de repartir 15h30, il pleut un peu donc là on sort les vêtements de pluie des sacoches et on se prépare après une photo à l’abri nous réunissant tous. Départ sous les photos des autres convives du restaurant chouette on est beau mais est-ce seulement pour cela ?

Alors là c’est une certitude ce n’est pas pour cela après un plein sous une pluie battante le retour se fera intégralement sous la pluie… nous arrivons pour une séparation à Coignières, tous, je crois sans exception trempés, nos bottes sont des aquariums, nos visages ruissellent, nos mains malgré nos gants sont trempées… nous avons essuyé deux heures de pluie moi j’aurai mis de la grêle avec un vent latéral pour que la douche soit bien complète.

Tout le monde repart chez soi pour vite se doucher (à nouveau…) et se réchauffer que du bonheur mais est-ce seulement pour cela ??

Une réussite à renouveler parce que je ne sais toujours pas à quoi tient l’engouement pour ce cochon grillé.

 

Le lien vers les photos de Karine

Christèle
Editor
Karine
Photographe