Reportages - 2017

Week-end en Bourgogne les 26 et 27 Août 2017

Samedi 26 Août

C’est très matinalement (6h30) que le rendez-vous était donné à Chambourcy pour le départ vers cette belle région qu’est la Bourgogne. 13 motos, 25 participants, à 7h00 pile nous voilà partis. Eric M. (+ Cécile) en road captain, Stéphane M. (+ Laurence) en marshal, Philippe B. (+ Nadia) en serre-file et 6 safeties (Alain FP, Thierry S. (+ Pascale), Christophe dit Bidou, Patrick P. (+ Karine), Philippe Y. et Didier B), et donc il reste dans le convoi Virginie FP, Luc B. (+ Anne) et Jacques G. (+ Christine) ce qui nous fait 3 motos bien escortées ! Nous retrouvons George et Hélène après le péage de Fleury.

La route se fait sans embûche, après l’épais brouillard du petit matin le soleil fait son apparition. Et il ne nous quittera plus de tout le week-end. Une petite pause essence/café/pipi/désengourdissage des fesses au bout de 180 km, nous repartons pour les derniers kilomètres sur autoroute pour sortir à Nitry où nous serons rejoints par Thierry T. et Christèle partis avec leur camping-car et qui ont fait un crochet sur la route des vacances pour passer le week-end avec nous ainsi que par Patrick et Isabelle L. qui sont venus en voiture (toujours dans l’attente de la nouvelle moto).

C’est avec un peu d’avance que nous arrivons à Saint-Père où nous déjeunons au frais sous de beaux catalpas (grands arbres originaires du Canada, pays d’origine de la propriétaire des lieux). Les hommes à une table et les filles à une autre (comme ça on parle chiffons d’un côté et mécanique de l’autre !). Le déjeuner est bien arrosé, non pas en abusant des bons vins de la région, mais à cause des hommes qui ont lancé les hostilités en arrosant à coup de carafe d’eau les filles qui n’ont eu d’autre choix que de répliquer ! Et ce n’était qu’un avant-goût avant la balade en canoë prévue après le déjeuner.

A quelques minutes du restaurant nous avons rendez-vous à la base de loisirs où nous nous changeons. Merci à Thierry et Christèle et à Patrick et Isabelle dont les véhicules ont servi de vestiaire pour les casques, bottes et vêtements ! Une fois équipés de gilet de sauvetage et de pagaies, nous partons en bus pour aller au point de départ de la balade de 8 km sur la Cure. Après un briefing sur la meilleure façon de ramer et diriger nos canoës, nous voilà partis. Certains couples préfèrent ne pas partager la même embarcation pour éviter toute dispute ! Le duo Thierry T / Philippe B est parti en tête et a filé sur l’eau pour éviter les bagarres d’eau auxquelles il fallait s’attendre bien entendu ! Après 2 heures d’effort notre petit groupe est arrivé bien mouillé à destination. Enfin, sauf Patrick et Isabelle que nous étions inquiets de ne pas voir arriver mais qui ont parcouru les 8 kms en faisant des zigzags et qui sont arrivés une bonne demie heure après.

Une fois douchés et rhabillés, nous voilà repartis sur nos motos pour rejoindre le camping après 1h30 d’une très belle route sous une chaleur de plomb. Nous nous installons dans nos bungalows, un bain rapide dans la piscine du camping pour certains et nous nous retrouvons pour l’apéritif. On installe les tables, chacun prend les chaises de son bungalow et apporte les bouteilles et les agapes emportés dans les sacoches. Les membres du bureau avaient prévu de quoi se rafraichir : des pistolets à eau pour tout le monde pour finir cette journée décidément sous le signe de l’eau ! Ceux qui avaient échappé à l’arrosage sur les canoés n’ont pas pu y échapper ! Anne B. a frappé fort avec un tuyau d’arrosage tout proche de notre installation ! Arrosage garanti pour tout le monde (y compris le tour pack de notre sex officer qui était resté ouvert !)

Après cet apéritif bien arrosé, c’est l’heure de se diriger vers le restaurant du camping pour le diner.

Voilà donc une journée bien remplie qui s’achève, vers 23h nous rentrons nous coucher.. enfin sauf un petit groupe d’irréductibles infatigables qui a prolongé la soirée avec un « after » ! Tout d’abord Alain et Anne avaient parié qu’ils se baigneraient dans le lac qui borde le camping après le diner ! Et bien le pari fut gagné avec un bon bain de vase (il parait que c’est bon pour la peau) ! Ensuite, nos deux baigneurs ont rejoint les autres irréductibles pour les aider à finir quelques bouteilles de l’apéro… le réveil sera sans doute un peu difficile pour certains !

Dimanche 27 Août

Le groupe se retrouve pour le petit-déjeuner à 8h30. Thierry et Christèle nous disent au revoir pour reprendre la route des vacances. Une fois les bungalows rangés et les bagages bouclés, une fois la traditionnelle photo de groupe prise, il est l’heure de partir. Mais petit problème de panne pour Philippe B. qui n’arrive pas à démarrer sa road king. Au bout d’une heure de tentatives pour démarrer, d’avoir poussé la moto, le diagnostic fut donné que le démarreur était hors-service. Il n’y a donc rien d’autre à faire que d’appeler la dépanneuse. Nadia monte en voiture avec Patrick et Isabelle, Alain FP attend avec Philippe et le reste du groupe part pour le petit run en direction du restaurant à Nitry. Nous roulons près de 2 heures et arrivons à l’Auberge la Beursaudière avec une bonne demie heure de retard sur l’horaire. Alain avec Philippe sur sa moto arrivent un bon quart d’heure après nous. Après un délicieux déjeuner (nous vous recommandons l’adresse si vous passez vers Nitry !), nous devons reprendre la route vers la maison. Nous décidons de prendre l’autoroute pour aller au plus rapide car la chaleur est vraiment pesante. Philippe et Nadia rentrent en voiture avec Patrick et Isabelle qui ont la gentillesse de faire un grand détour pour les ramener à bon port. Un grand merci à eux !!

La route se fait tranquillement, nous perdons quelques litres d’eau en transpirant sous les blousons ! Nous nous séparons après le péage de Fleury. Au revoir à tous, merci pour votre participation, votre bonne humeur. Merci à Eric notre road captain qui fut parfait (aucun demi-tour ni tour de rond-point !) et qui nous a fait prendre de très jolies routes, à Stéphane notre marshal, Philippe notre serre-file à l’aller et à nos safeties qui ont assuré comme d’habitude (nous avons d’ailleurs le plaisir de vous annoncer que Didier B a rejoint les rangs parmi nos safety officers).

Voilà un bon week-end qui s’achève, avec 750 kms parcourus. Nous espérons vous voir nombreux à la prochaine sortie : les bisons en Normandie le dimanche 10 septembre où nous découvrirons un étonnant élevage de 300 têtes !

Le lien vers les photos de Karine

Le lien vers les photos de Didier

Virginie
Editor
Karine
Photographe
Didier
Photographe
·